BMW 3 séries E30

Dès 1983-1994 de l'émission

La réparation et l'exploitation de l'automobile



BMV Е30
+ 1. La Notice d'exploitation
+ 2. L'Entretien
+ 3. Le moteur
+ 4. Le système du refroidissement
+ 5. Le chauffage et la ventilation
+ 6. Le système combustible
+ 7. Le système d'échappement
+ 8. Les Boîtes de vitesses
+ 9. L'enchaînement
+ 10. Le système de frein
+ 11. Le Train de roulement
+ 12. La carrosserie
- 13. Le matériel électrique
   13.1.2. La recherche des pannes
   13.1.3. Les protecteurs
   13.1.4. Le relais
   13.1.5. L'interrupteur des index du tournant / du système d'alarme
   13.1.6. Les commutateurs sur la colonne du gouvernail
   13.1.7. Le château de l'ignition
   13.1.8. Le récepteur
   13.1.9. L'antenne
   13.1.10. L'écran des appareils
   13.1.11. Le paiement SI (l'index de l'entretien)
   13.1.12. Les phares – le remplacement des lampes
   13.1.13. Le réglage des phares
   13.1.14. Le corps du phare
   13.1.15. Le remplacement des lampes
   13.1.16. L'électromoteur de l'essuie-glace
   13.1.17. L'appareil de chauffage du verre de derrière
   13.1.18. Les coussins de la sécurité
   13.1.19. Le système de la croisière contrôle
   13.1.20. Le système central fermant
   13.1.21. Électrique stelokpod'emniki
   + 13.2. Les électroschémas
+ 14. Les conseils utiles



13.1.18. Les coussins de la sécurité

LES INFORMATIONS TOTALES

La disposition du détecteur sitemy les pneumosécurités
Le détecteur du système de la pneumosécurité est disposé dans la section à moteur.

Les modèles tardifs sont équipés du système de la pneumosécurité par (le SRS-système), qui est destiné à la protection du conducteur en cas de la collision.

Le coussin emballé monté en forme du module au centre du volant de direction, 2 détecteurs de la charge de choc affermis sur les garde-boue de devant dans la section à moteur et le détecteur protecteur, qui se trouve à l'intérieur du salon entrent dans la composition du système. L'installation nagnetaniya se trouve sous le coussin et lui est joint par l'orifice, dans qui on donne le gaz à l'entrée du signal électrique. Le signal est donné selon le câble enroulé à la spirale souple autour de l'arbre du volant. 2 détecteurs au coup avec la force donnée ferment la chaîne. Le fonctionnement de l'installation de la libération de gaz se passe seulement au court-circuit des contacts du détecteur protecteur, sur qui entrent les signaux de 2 détecteurs de la charge de choc. Le bloc, qui contient le détecteur protecteur, assure le contrôle de l'état du système de la pneumosécurité. La lampe-témoin du système (la lampe AIRBAG) s'allume d'abord et au système bon éteint. Si le système est défectueux, la lampe continue à brûler ou scintiller. Dans ce cas il faut immédiatement remettre l'automobile à l'auto-service pour le contrôle.