BMW 3 séries E30

Dès 1983-1994 de l'émission

La réparation et l'exploitation de l'automobile



BMV Е30
- 1. La notice d'exploitation
   1.1.2. Les gabarits
   1.1.3. La place du conducteur
   1.1.4. Le panneau des appareils
   1.1.5. Les clés pour l'automobile équipé immobilajzerom
   1.1.6. Les lève-glaces
   1.1.7. Les coussins de la sécurité
   1.1.8. L'ordinateur de bord
   1.1.9. Les index
   1.1.10. Le voltmètre
   1.1.11. Le compte-tours
   1.1.12. Le compteur de la voie totale passée
   1.1.13. Le signal acoustique
   1.1.14. La transmission à 3 marches automatique
   1.1.15. La transmission à 4 marches automatique
   1.1.16. La boîte de vitesses mécanique
   1.1.17. Le frein à main
   1.1.18. La période du rodage de l'automobile
   1.1.19. Le combustible
   1.1.20. Triple catalytique nejtralizator
   1.1.21. L'huile du moteur
   1.1.22. Les freins
   1.1.23. Les règles du placement de la charge dans le coffre arrière
   1.1.24. La mise en marche du moteur et la gestion de l'automobile
   1.1.25. Les accueils de la conduite
   1.1.26. Le remorquage de la remorque
   1.1.27. Les actions au refus de la mise en marche du moteur
   1.1.28. L'ordre de la mise en marche de la batterie supplémentaire
   1.1.29. Si le moteur s'est éteint pendant le mouvement
   1.1.30. Les actions à la surchauffe du moteur
   1.1.31. Les actions à la piqûre de la roue
   1.1.32. Les règles du remorquage
   1.1.33. Le contrôle de la pression dans les pneux
   1.1.34. Le contrôle de l'état et le remplacement des pneux
   1.1.35. Le réarrangement des roues
   1.1.36. L'installation des pneux d'hiver et les chaînes
   1.1.37. Le contrôle de l'état extérieur de la batterie
   1.1.38. La gymnastique de la batterie
   1.1.39. Les spécifications
+ 2. L'Entretien
+ 3. Le moteur
+ 4. Le système du refroidissement
+ 5. Le chauffage et la ventilation
+ 6. Le système combustible
+ 7. Le système d'échappement
+ 8. Les Boîtes de vitesses
+ 9. L'enchaînement
+ 10. Le système de frein
+ 11. Le Train de roulement
+ 12. La carrosserie
+ 13. Le matériel électrique
+ 14. Les conseils utiles



1.1.7. Les coussins de la sécurité

LES INFORMATIONS TOTALES

Le coussin de la sécurité pour le conducteur du système SRS (supplémentaire dempfirovaniya)


Le coussin de la sécurité du système SRS est destiné à l'augmentation de la sécurité du conducteur et est le moyen supplémentaire dempfirovaniya à côté des ceintures de sécurité.

À un fort coup frontal le coussin se gonfle, en conséquence de quoi assure l'atténuation du coup à côté des ceintures de sécurité et réduit la probabilité du coup du thorax ou la tête du conducteur sur le volant de direction.

À un fort coup frontal le détecteur enregistre le blocage et provoque le fonctionnement de l'installation à air du coussin. Dans l'installation à air il y a une réaction chimique, dans le résultat de qui le coussin est rempli instantanément par l'azote (le gaz netoksitchen), en gênant le mouvement du conducteur par inertie. Le gonflement du coussin est accompagné par le son assez fort et la mise en relief de la fumée. Ces procès inoffensif ne signifient pas l'incendie. Lavez le plus vite possible les restes des substances participant à la libération de gaz, puisque probablement irritation insignifiante de la peau.

L'élargissement du coussin se passe pour les parts de la seconde, et c'est pour cela qu'au gonflement se développe l'effort considérable mécanique. Le système est destiné à la réduction de la probabilité de la réception des traumas sérieux, cependant l'application du coussin le plus selon elle-même peut provoquer les endommagements insignifiants de l'épiderme en forme des brûlures, voldyrej et les écorchures.

Pendant quelques minutes le moyeu du volant de direction peut rester chaud, mais le coussin lui-même ne se chauffera pas. Le coussin de la sécurité rastchitana sur l'application unique.

Le coussin de la sécurité fonctionne d'une forte impulsion frontale dans la limite du domaine ombré limité par les flèches.

Le gonflement du coussin de la sécurité se passe si la force de l'impulsion excède la norme de projets, qui correspond à la force de la collision avec le mur immobile absolument ferme à la vitesse du mouvement de l'automobile de 20 km/heure.

Ce seuil est excédé notoirement à la collision de l'automobile avec la barrière, qui se met en mouvement ou est déformé au coup d'arrêt (par exemple avec l'automobile parqué, ou avec le poteau de voyage), ou au coup non central (le coup, à qui la pointe de l'automobile arrive quoi que sous l'obstacle et à la collision ne participe pas, par exemple sous la croisée du camion).

Le coussin de la sécurité ne fonctionne pas au coup par derrière, le coup latéral ou à perevoratchivanii de l'automobile, ainsi qu' à frontal sooudarenii sur une petite vitesse.


La prévention

Le coussin de la sécurité est le moyen auxiliaire et agit effectivement à l'application de la ceinture de sécurité, qui est le moyen principal pour la protection à l'avarie. Au refus de se servir des courroies la vulnérabilité du conducteur à l'avarie augmente rudement. Pour l'augmentation de la sécurité le conducteur et les voyageurs doivent être bouclé par les courroies au mouvement de l'automobile.


Les coussins de la sécurité pour le conducteur et le voyageur

Le coussin de la sécurité fonctionne même en l'absence du voyageur sur le siège de devant.

Si la brutalité du choc correspond liminaire, fonctionnera un de deux coussins prévus dans l'automobile de la sécurité.

L'installation sensorielle des coussins de la sécurité comprend deux détecteurs – le détecteur liminaire et le détecteur du coussin de la sécurité. À un fort coup frontal les détecteurs enregistrent le blocage rude et provoquent le fonctionnement de l'installation à air, qui gonfle le coussin par l'azote.